Australasian Dance Collective « THREE » – Dance Informa Magazine


Trois premières australiennes seront bientôt dévoilées par les chorégraphes Jack Lister, Melanie Lane et Hofesh Shechter. Australasian Dance Collective (ADC) présente le triple bill, TROIS, au Playhouse de l’AQPC du 26 au 29 mai.

TROIS était à quelques jours de sa première en avril 2020 lorsqu’il a été annulé en raison du COVID-19.

La propre étoile montante du monde chorégraphique de Brisbane, Jack Lister, fusionne la danse et les arts visuels pour créer une superbe performance sur la scène principale, Nature morte. Inspiré des oeuvres du 16e et 17e siècle mouvement Memento Mori, il sert de pierre de touche de notre propre mortalité, de la beauté en décomposition et de notre rapport au temps. Nature morte embrasse la dichotomie de la permanence des œuvres d’art visuelles contre la nature impermanente de la danse, créant un monde de conflits poignants – le temps passe, mais les souvenirs perdurent.

Melanie Lane est l’une des voix chorégraphiques féminines les plus fortes d’Australie, ses œuvres mêlant élégance et dynamisme physique. Dans Alterum, elle emmène les spectateurs dans un voyage dans un univers qui dépasse notre monde naturel, en s’inspirant des thèmes du corps surnaturel – vu dans l’histoire à travers des créatures hybrides mythologiques ou dans les super-héros hyper-réels d’aujourd’hui de la science-fiction et de la culture pop – pour y réfléchir le corps humain et sa recherche d’intimité. Pour Alterum, Lane a été rejoint par Clark, un collaborateur musical de longue date.

«TROIS» ADC. Photo de Justin Ridler.
«TROIS» ADC. Photo de Justin Ridler.

Après des critiques élogieuses à Sydney, Melbourne et Adélaïde, les habitants du Queensland ont enfin la chance de voir l’œuvre de l’un des chorégraphes les plus passionnants et révolutionnaires du monde, Hofesh Shechter. Présenté en association avec Hofesh Shechter Company, ADC lancera la première australienne de Culte, L’œuvre qui a propulsé Shechter dans sa carrière de renommée mondiale.

Instinctif et brut, Culte est une puissante illustration de sa chorégraphie unique et révolutionnaire et c’est la première fois que le travail du chorégraphe basé à Londres, né en Israël, est joué dans le Queensland. Shechter s’inspire de la danse folklorique israélienne, des concerts de rock, des exercices militaires, des boîtes de nuit, de l’art de l’installation et du cinéma pour créer des œuvres à haute énergie qui sont accompagnées de partitions qu’il compose lui-même.

La directrice artistique de l’ADC, Amy Hollingsworth, affirme que l’année a été difficile, mais qu’elle a hâte d’avoir enfin la chance de partager TROIS avec le public. «C’était navrant de devoir reporter ce programme étonnant quelques jours avant sa première, de ne pas pouvoir partager la première articulation de la nouvelle vision de la société avec notre public», dit-elle. «Je suis ravi d’avoir enfin l’opportunité de retourner au théâtre, de renouer avec cette incroyable soirée de travail, et aussi de remercier nos publics et partenaires pour leur soutien en 2020.»

Hollingsworth affirme que l’ampleur de la triple affiche mettant en vedette des chorégraphes locaux, nationaux et internationaux mettra non seulement en valeur la gamme et la polyvalence des danseurs du collectif, mais ravira également le public.

«Nous réagissons tous à l’art de différentes manières, le cadeau d’un programme varié comme celui-ci, est-il vraiment quelque chose pour tout le monde – des moments de beauté complexe et obsédante à un abandon puissant et brut», dit-elle.

Australasian Dance Collective présentera TROIS au Playhouse de l’APQ du 26 au 29 mai 2021. Pour des billets, rendez-vous au www.qpac.com.au/event/adc_three_21.









Posted on 3 janvier 2021 in Actus

Share the Story

About the Author