News : L’Islande va rembourser 25% des frais des artistes qui enregistrent sur l’île


Crédit photo:Festival Iceland Aiwaves

Ce n’est pas un secret, il suffit de suivre le fil Instagram de vos ami(e)s pour s’en rendre compte: l’Islande est une destination tendance.  De 500 000 visiteurs en 2010, l’île a vu 2,4 millions de touristes fouler son sol en 2018. Parmi ceux-ci, on pouvait compter de nombreux artistes en quête d’inspiration et de calme. Ce n’est pas le français Petit Biscuit qui dira le contraire, par exemple.

Un attrait culturel que le bureau Iceland Music – chargé de promouvoir les artistes islandais -, l’organisme semi-public Promote Iceland, et Reykjavik Music City souhaitent développer en attirant toujours plus de créateurs sur l’ile volcanique. C’est pour cela qu’ils ont lancé une campagne de promotion intitulé « Record in Iceland ». Ce projet, financé par le Ministère de l’Industrie et de l’Innovation Islandais vise ainsi à promouvoir la richesse du pays auprès des musiciens et producteurs de musique.

Concrètement, les producteurs peuvent prétendre à un remboursement à hauteur de 25% des coûts engagés s’ils enregistrent dans l’un des sept studios que comptent l’Islande. Seule contrainte:  il faut qu’au moins trente minutes de sons soient enregistrées puis diffusées dans les 18 mois suivant la session en studio. Cet initiative du gouvernement sera officiellement présenté au festival Iceland Airwaves du 6 au 9 novembre prochain. Un festival qui accueille derrière de nombreux artistes électro – islandais ou non – tel que Akkan, Booka Shade ou Nina Las Vegas.

FGLLNT

Posted on 17 octobre 2019 in Actus

Share the Story

About the Author

Back to Top