Récap : Tomorrowland Winter 2019 – Day 2

Quel Day 2 ! La neige et les conditions météo ont rendu cette deuxième journée encore plus mythique que la première. En effet, comme certains ont pu le voir sur le livestream, l’Alpe d’Huez a subi une journée compliquée niveau neige/vent/brouillard, avec au moins 15 centimètres de neige qui sont tombés au cours de la journée, de manière continue. Et c’est ce qui a donné tout le charme à cette deuxième journée. Retour en détails !

L’organisation

Malgré la météo très mauvaise sur place, les organisateurs sont restés fidèles à leur sérieux, leur professionnalisme et leur application et tout s’est déroulé parfaitement. Pas de problèmes aux niveaux de la pyro, des scènes ou de la restauration. Quel plaisir de vivre un festival où tout fonctionne comme prévu, sans que l’on ait à se soucier de quoi que ce soit.

Le public / l’ambiance

Nous tenons à féliciter l’ensemble des festivaliers présents sur place durant ce Day 2, car malgré la tempête de neige sur place, et ce tout au long de la journée et de la nuit, l’ambiance a été survolée. Rien ne les arrêtaient ! C’est une vraie expérience que de vivre un festival comme Tomorrowland dans ce genre de situation météorologique. On apprécie encore plus d’être présent sur place et d’avoir l’opportunité de vivre au moins un fois cela dans sa vie. Faire un festival sous la neige, littéralement parlant !

Les sets

L’un des gros sets de notre Day 2 a sans aucun doute été le B2B entre Joris Voorn et Kolsch sur la Amicorum Spectaculum aka La Folie Douce. Une heure et demie de pure house music qui a absolument régalé l’ensemble des personnes ayant bravé la tempête de neige en altitude.

Autre set étonnant que nous désirons mettre en avant, celui de Martin Solveig sur la mainstage. Ce dernier a dévoilé un set tech-house. Sur une mainstage Tomorrowland Winter, alors que l’on est clairement catégorisé comme un artiste mainstream, c’est risqué et on souligne la prise de risque. On a d’ailleurs été très agréablement surpris par ce set, très bien amené, rythmé et qui nous a bien fait groover.

Enfin, comment de pas parler de la fin de journée dans une Garden Of Madness surchauffée. Nous avons pu profiter de 3 excellents sets pour clôturer ce deuxième jour. Tout d’abord Claptone a lancé les hostilités avec un set ultra groovy et entrainant avec un superbe closing sur son tube No Eyes, l’ambiance/chaleur est ensuite montée d’un cran avec Paul K qui a distillé un set puissant en jouant notamment ses deux excellents remixes de Stromae et Michael Cleis avant de terminer en trombe sur Altes Kamufel/Torchin et Aaron bien entendu. Classique mais tellement efficace. Ensuite Charlotte nous a achevé avec un set ultra puissant à base d’énormes kicks techno acid pendant 1h15 le tout bien aidé par une scèno impressionnante entre lasers et pyro à foison. Cette stage est véritablement incroyable.

Now, c’est parti pour le troisième et dernier jour !

📷 S.Camelot

Fabian Dori

Posted on 15 mars 2019 in Actus

Share the Story

About the Author

Back to Top